Quels sont les leviers pour l’amélioration énergétique des bâtiments tertiaires ?

Le secteur du bâtiment est responsable de 45% de la consommation d’énergie finale en France et représente donc un enjeu majeur pour l’atteinte des objectifs énergétiques et climatiques. La consommation énergétique d’un bâtiment est due aux systèmes (CVC et ECS) et aux usages, informatiques notamment, dont la part dans la consommation totale est en augmentation. Une stratégie d’amélioration énergétique doit donc cibler ces deux postes et s’appuyer sur différents leviers.

Le premier levier de réduction des consommations est l’implication des occupants. Selon une étude publiée par Manexi en 2014 sur 236 immeubles de bureaux situés principalement en région parisienne, une adaptation du comportement des usagers permettrait un potentiel d’économie de 7 % sur les factures d’énergie.

Le deuxième levier est l’optimisation de l’exploitation du bâtiment. Optimiser l’exploitation d’un bâtiment peut être un levier important de baisse des consommations énergétiques. Pour cause : les dysfonctionnements, les réglages non optimisés, et les consommations intempestives et permanentes d’éclairage, de bureautique, de ventilateurs et de chauffage.

Enfin, le troisième levier est la rénovation du bâtiment. L’enjeu est ici d’embarquer l’amélioration de la performance énergétique dans le cadre des plans de travaux. Les actions peuvent concerner l’enveloppe du bâtiment et les systèmes de production et de distribution.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous inscrire au MOOC Amélioration énergétique des bâtiments tertiaires, développé par l’OID et AI Environnement (lancement le 19 novembre). Des témoignages du Département du Val-de-Marne, de Perial, de MAIF, de la SNCF et de La Française Real Estate Managers compléteront les vidéos théoriques. Plus d’informations à ce lien.

 

X