Achats responsables : Quels critères RSE opérationnels intégrer dans les cahiers des charges et les appels d’offres ? Retour sur la conférence du 18 juin 2019

Mardi 18 juin, l’OID a organisé une conférence de présentation de l’outil Achats responsables en immobilier, développé en partenariat avec Gecina et Icade et avec l’appui d’un groupe d’acteurs de l’immobilier. Cette conférence a réuni plus de 100 personnes dans les locaux d’Icade.

Après un mot d’accueil de Marc Le Blanc, Membre du Comité exécutif en charge des RH et de la RSE chez Icade, la conférence a été introduite par Loïs Moulas, Directeur Général de l’OID, qui a illustré le contexte de la démarche. Plus de 60% des émissions de GES des acteurs immobiliers sont externalisées, les entreprises du secteur n’ont donc pas d’action directe sur ces impacts pour le moment. Les achats représentent par conséquent un levier important de transformation des pratiques, en vue d’une réduction de l’empreinte globale des entreprises.

 

Un outil Achats responsables pour l’immobilier

L’outil Achats responsables en immobilier, librement accessible, s’inscrit dans un objectif d’accompagnement aux acteurs du secteur. Nicolas Jandot, Directeur RSE chez Gecina, a présenté la démarche ainsi que la méthode suivie par le groupe de travail pour élaborer l’outil constitué d’un guide d’accompagnement et d’une grille de critères. L’objectif est d’homogénéiser et d’améliorer la prise en compte des critères ESG par les donneurs d’ordres, dans leurs appels d’offres, leurs cahiers des charges et les clauses contractuelles. Il s’agit d’aller plus loin que les démarches générales existantes et d’adapter les critères retenus en fonction des fournisseurs concernés. Aujourd’hui, il n’y a plus de démarche RSE sans Achats responsables, intégrant des critères environnementaux mais également sociaux et sociétaux et de gouvernance. Ainsi, la notation RSE des fournisseurs doit impacter la note technique, c’est-à-dire la note finale des répondants à un appel d’offres. Un groupe de travail d’une dizaine d’entreprises de l’immobilier s’est réuni depuis juillet 2018 pour formaliser et identifier les enjeux RSE de chaque métier recensé. Les fédérations professionnelles ont également été interrogées, pour évaluer la pertinence des critères identifiés. La publication des livrables a été privilégiée, pour inciter un nombre plus important d’acteurs à réagir sur l’outil, à le challenger pour l’enrichir et le préciser.

Ensuite, Laura Georgelin, Chargée de projets à l’OID, a présenté le contenu de l’outil. 4 grandes familles d’achats des acteurs de l’immobilier ont été retenues dans le périmètre de cet outil, s’appliquant aux achats relatifs aux bâtiments : les prestations intellectuelles, les programmes immobiliers, l’exploitation et la maintenance ainsi que l’aménagement intérieur et extérieur. Ces 4 grandes familles d’achats regroupent 53 métiers. Ces métiers ont été analysés par le prisme de 17 thématiques environnementales, sociales/sociétales et de gouvernance. Afin de rendre l’outil le plus opérationnel possible, un nombre restreint de critères, entre 1 et 8 par métier, a été recensé pour chaque métier. A ces critères s’ajoutent 7 critères transversaux plus génériques, s’appliquant à tous les métiers.

Cet outil s’adresse aux équipes d’achats des donneurs d’ordres désirant mettre en place une politique d’Achats responsables mais également aux fournisseurs et organisations professionnelles des différents secteurs d’activité souhaitant impulser une démarche RSE.

 

Et concrètement ? Illustration de l’outil par quelques mises en application

Mehdi Berger, Responsable Pilotage et Processus, Direction Achats, Daphné Millet, Directrice RSE et Jean-François Pape, Directeur Achats chez Icade ont fait part d’un retour d’expérience sur l’utilisation de l’outil développé dans le cadre de l’OID. La démarche Achats responsables chez Icade date de 2010 et n’a cessé de s’enrichir depuis. Un test d’utilisation de l’outil Achats responsables en immobilier a été réalisé en interne, par l’intégration de certains critères dans les cahiers des charges et les appels d’offres. Ils ont rappelé l’importance de réussir à concilier les critères de performance avec les critères de RSE. La notion de réciprocité par les Achats responsables, pour des relations partenariales entre fournisseurs et donneurs d’ordres, est importante et permet de mieux cerner les attentes et les enjeux des intermédiaires pour les accompagner dans la démarche. L’outil développé avec l’OID propose une base à adapter à la réalité de chaque organisation.

Corinne Colson Lafon, Présidente de Steam’O, a ensuite expliqué l’importance croissante des démarches RSE et des achats responsables du côté des donneurs d’ordres. Steam’O, en tant qu’entreprise du Facility Management, a la particularité d’être autant un acheteur qu’un fournisseur. La RSE et l’intégration de critères dans les appels d’offre est pour eux une manière de se différencier de leurs concurrents. Le guide développé avec l’OID pourra les aider à formaliser leurs appels d’offres et à accompagner leurs parties prenantes, car beaucoup de leurs clients sont dans l’amorçage de ce type de démarche. Tout l’enjeu pour les entreprises de Facility Management est de tester et de valoriser les prestataires qui peuvent s’engager dans la durée. Leurs clients doivent également aller au-delà de l’affichage pour transformer leurs pratiques en profondeur et passer outre le seul critère du prix d’un service.

Enfin, Margaux Jallon, Acheteuse à la MAIF, a illustré l’importance de la démarche Achats responsables pour la MAIF qui souhaite devenir une entreprise à mission ; l’intérêt général est au cœur de leur activité. Une démarche Achats responsables a déjà été initiée à la MAIF, notamment dans les achats d’énergie, dans les achats de prestations d’entretien et de traitement des déchets. L’intégration de l’outil de l’OID dans les achats de la MAIF se fera par le biais de 3 aspects, ayant pour objectif de transformer la stratégie Achats de l’entreprise pour l’immobilier. En phase d’appel d’offre, il servira à qualifier les fournisseurs puis à les évaluer et à suivre leurs performances RSE dans une seconde phase. Enfin, l’outil leur permettra de créer une relation partenariale avec les fournisseurs, en les accompagnant dans l’amélioration de leur démarche RSE.

L’outil de l’OID, constitué d’un guide d’accompagnement et d’une grille, a été publié pour accompagner les acteurs immobiliers dans leurs démarches Achats responsables. Cet outil sera enrichi des retours d’expérience et des remarques reçus, autant de la part des donneurs d’ordres que des fournisseurs du secteur de l’immobilier. Nous comptons sur vous pour partager et diffuser l’outil au maximum !

L’outil est disponible à ce lien : https://www.o-immobilierdurable.fr/hc_ressources/publication-de-loutil-achats-responsables-en-immobilier/

Télécharger le support de la conférence

X